Déviances extrémistes et conspirationnistes chez les néoconservateurs de Conspiracy Watch

Rudy Reichstadt intervient en tant qu’observateur « des obsédés du complot » dans le reportage de Caroline Fourest sur France 5. Moi, Anne-Marie About-Elou, (hé bien non ! Je ne vais pas me décliner sous pseudonyme, ça ferait d’entrée, suspect ; autant utiliser un faux-nez conventionnel passe-partout), chasseresse auto-proclamée de néo-conspirateurs, j’attire l’attention sur divers éléments. Ni flous, ni douteux, ils mêlent Rudy Reichstadt, prétendu pourfendeur de théorie du complot, à des accointances déviantes, extrémistes et conspiratrices que l’enquêtrice des « réseaux extrêmes » semble ignorer, ou taire.

Déviances extrémistes et conspirationnistes chez les néoconservateurs de Conspiracy Watch

Souvenez-vous, la journaliste déclarait vous prendre par la main pour vous promener…  Vous l’avez vue aussi interviewer à la table d’un bistrot et tourner autour du pot. Je vous invite à rester à table.

Imaginez maintenant… je vous sers un repas consistant, en bref, du concret. Sauf le digestif : à vous de faire vos propres conclusions.

Quelle fut ma démarche ? Hé bien c’est simple, j’ai suivi le conseil du démystificateur de machinations. Après m’être « retrouvée face à la théorie du complot », je me suis demandée « qui l’a émise, produite », et suis « retombée à peu près systématiquement sur les mêmes personnes, la même mouvance heuuu dont on voit qu’elle suit un agenda politique ».

Commençons par les amuse-gueules.

Cacahuètes et pirouettes souverainistes

Caroline Fourest sait-elle que son expert apparaît dans la liste des contributions de la Revue Républicaine, malgré qu’elle affiche un titre aux tendances conspirationnistes : « Euro : l’analyse que vous ne lirez jamais dans la presse grand public » ?

Notons que d’après Wikipedia, la Revue Républicaine « s’efforce aussi de rendre compte de la vie des mouvements républicains, gaullistes, souverainistes ».

Mais ceci n’est qu’une mise en bouche. Nous avons mieux en apéritif.

Prendrez-vous un peu de « sauciSSon-pinard » ?

La réalisatrice nous révèle dans son 3ème documentaire, les orientations identitaires de Pierre Cassen, animateur de l’apéro géant « Saucisson Pinard » (je vous laisse apprécier ce qu’on peut encore retrouver dans la banque d’images de google) et administrateur de Riposte Laïque.

Vous pouvez visionner la séquence et constater avec moi qu’elle omet de signaler qu’il était l’ancien rédacteur en chef du site Respublica, sur lequel son cher observateur, Rudy Reichstadt, a « publié consécutivement des textes. »

Cependant, on peut comprendre que le responsable de Conspiracy Watch n’aurait pu deviner collaborer durant la même période au journal qui offrit largement tribune (28 articles) au futur créateur d’un site web islamophobe créé en 2007, classé dans la catégorie des « Enragés de l’identité » par sa collègue.

Cela peut arriver à tout le monde, n’est-ce pas, Ornella Guyet ?

Néanmoins, il y a de quoi s’étonner que Caroline Fourest, ayant déjà invité sur les ondes Ornella Guyet à dénoncer les dérives « rouge-brune », n’ait pas trouvé utile de tremper Rudy Reichstadt dans les mêmes amalgames, aussi hâtifs qu’aléatoires.

Selon leurs procédés, elles n’auraient d’ailleurs pas du tenir compte des avertissements rajoutés par l’auteur lorsque celui-ci donne à lire avec Sarko…mmunautariste ? ses propres doutes, craintes, de… vous savez, ces manigances qu’il nomme « théories du complot » pour les imbéciles en mal de reconnaissance que nous sommes.

« AVERTISSEMENT : certains des articles de cette rubrique ont pu être repris sur internet par des blogs et des sites dont le contenu et la ligne éditoriale sont parfois très éloignés des convictions de l’auteur qui n’entend y souscrire en aucune manière. »

Ce rappel n’annule pas pour autant les coopérations dont il se réclame dans « qui tire les ficelles de Conspiracy Watch ? »

J’espère vous avoir mis suffisamment en appétit avec ces mets du terroir, pour passer au hors d’œuvre.

Un communautarisme peut en cacher un autre

Pour commencer, on se sert d’une portion d’Esprit Républicain bien assaisonnée d’Observatoire du Communautarisme.

On continue avec une grosse louche de Meilleur des Mondes, dont les morceaux proviennent de la busherie voisine, flottant dans ce qu’on peut appeler (pour reprendre les remarques de Rudy Reichstadt), une sauce liée systématiquement par les mêmes ingrédients : le Cercle de l’Oratoire et sa fameuse équipe aux tendances néo-conservatrices pro-atlantistes, dits « néo-cons » d’après le site « anti-cons ».

Michel Taubmann déclare : « Les Américains ne sont pas nos ennemis. On peut les critiquer, mais on ne doit pas faire n’importe quoi avec eux. Moi, je m’inquiéterais de vivre dans un monde où l’Amérique serait affaiblie. (…) Notre point commun à l’Oratoire, c’est l’antitotalitarisme. (…) Notre point commun avec les néo-conservateurs, c’est d’avoir le même ennemi : l’islamisme radical. » source

Nous pouvons encore goûter au menu de la Revue du Meilleur des Mondes diffusée par le Cercle de l’Oratoire, aux Editions Denoël pour y découvrir pourquoi elle fut émise, et produite.

Avant de servir le plat de résistance, je vous convie à boire ce traditionnel « coup du milieu » en guise d’entracte.

Trou normand : la Règle du « Je ».

Il s’agit (encore !) d’une revue à laquelle Rudy Reichstadt participe.

Notez précisément à qui fait référence Raphaël Haddad en guise d’introduction du séminaire « Décrypter les rhétoriques de la conspiration -Séminaire du dimanche 23 septembre » :

« Comme le dit Taguieff dans la Foire aux illuminés : « L’imaginaire du complot est insatiable et la thèse du complot irréfutable. Les preuves naïvement annoncées qu’un complot n’existe pas se transforme en preuve qu’il existe ». »


Décrypter les rhétoriques de la conspiration… par laregledujeu

Citer Pierre-André Taguieff, membre du Cercle de l’Oratoire, n’est pas vraiment un hasard, souvenez-vous qu’on « retombe à peu près systématiquement sur les mêmes personnes, la même mouvance »

Nous voilà fin prêts à attaquer le plat principal.

Dreuz, réseau classé « extrême droite »

P-A Taguieff n’est pas inconnu de Rudy Reichstadt.

Membre du Cercle de l’Oratoire, Rudy Reichstadt en promeut l’œuvre en 2007 (article paru sur l’Arche… dont j’ai trouvé le logo sur son Blog à part) et poursuit sur son site.

On est loin de possibles erreurs de jeunesse ; cette personne est également un des auteur du site Dreuz qu’il soutient clairement , et dont il tient aussi le rôle de consultant.

Rappelez-vous qu’il fut soupçonné d’avoir exprimé sur son mur Facebook son énervement à propos de Stéphane Hessel.

Le pompon, c’est qu’il ne semble pas en reste quand il s’agit d’ourdir une théorie du complot. N’est-ce pas lui qui cherchait derrière le meurtre d’un palestinien, une conspiration anti-juive ?

Monsieur Reichstadt parlait de « démarche viciée », à propos des autres, (puisque « le complotiste, c’est toujours l’autre »)… A-t-il vu, du haut de son observatoire, qui tire les ficelles de Dreuz, ancien Drzz ? Il serait étonnant que cela lui ait échappé, alors qu’un de ses article y est publié en 2009. Identité Juive.com présente son livre ainsi : Ce livre ne sera probablement pas promu par les médias dominants puisqu’il révèle ce que ces derniers tentent de cacher depuis tant d’années. Troublant, n’est-ce pas ?

Il serait encore plus surprenant qu’il n’ait pas remarqué que ce site est placé dans la « nébuleuse » d’Extrême Droite par la blogosphère politique de Linkfluence diffusée sur Le Monde Politique, lui qui parle de facho-sphère internet.

Pour ceux qui en doutent encore :
« Je suis islamophobe. C’est un délit d’opinion ! » (Michel Garroté. Rédacteur du site Dreuz.info, Il a travaillé dans le journalisme puis comme porte-parole du PDG de la multinationale Nestlé. »)

Il reste à supposer que Caroline Fourest n’ignorait pas les accointances entre Rudy Reichstadt et P-A Taguieff, célèbre contributeur de Dreuz, puisqu’elle a fait apparaître dans le 4ème épisode de son documentaire (Les Naufragés de Sion) un autre de ses auteur : Guy Millière.

Avez-vous apprécié ce petit détour gastronomique que la longue vue de nos investigateurs avait zappé ? Au fait, qui parlait d’insatiété ?

Le dessert, ce sera sans cerise sur le gâteau

« (…) leurs arrière-boutiques sont plus passionnantes ! Il y a un plus grand écart entre la vitrine – leur message dans les médias – et la réalité de leurs coulisses : le discours qu’elles tiennent en petits cercles, auprès de leurs partisans. Ce qui rend l’enquête d’autant plus nécessaire et leur message plus dangereux. » (Entretien avec Caroline Fourest)

Mais oui chère Madame, c’est passionnant, et c’est même une gourmandise que l’on peut partager.

Quel dommage que vous ayez omis de préciser que derrière Bastison.net, la source dont le montage vidéo sert à démonter les investigations de ReOpen911, milite Jérôme Quirant, un des partisans de Rudy Reichstadt. Ils ont traduit ensemble le livre Zerobubbole Pocket, il intervient sous le pseudonyme moorea34 en toute transparence dans les commentaires de Conspiracy Watch et fait référence sur ce site.

Des « petits cercles », vous affirmiez ? Vous reprendrez bien une tartelette à la crème ?

Le digestif est ailleurs

On dit que la vengeance est un plat qui se mange froid. On pourrait, certes, s’en passer.

Mais ce que veulent nous faire avaler Caroline Fourest, Rudy Reichstadt et consort, c’est d’une autre facture. Bien plus indigeste lorsqu’on sait que derrière certaines versions officielles, il y a, bien-sûr, autre chose : parfois rien de plus que des stratégies bassement opportunistes et lucratives, et parfois, pire que ce qu’on est capable d’imaginer en terme de nuisance préméditée, dont des holocaustes, et des génocides et des blocus au prétexte d’idéologies factices.

Observer c’est aussi respecter (du lat. observare ; de ob, et servare, garder : garder autour) la mémoire de ces fléaux, en gardant vigilance sur l’avenir.

Leurs victimes ne sont pas « systématiquement les mêmes personnes, de la même mouvance ». Leurs chasseurs non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *